Il y a des poissons d'avril qui font rire aux éclats ....et puis il y a le 1er Avril 2018 qui n'a fait rire personne.

Je suis un colley mâle, j'ai erré dans les rues d'une commune en Ariège parce qu'un truc à deux jambes a été lâche !

Ce 1er Avril, Christine m'a trouvé, m'a ouvert sa maison, m'a donné à boire, j'avais tellement soif... et m'a donné à manger, j'étais si fatigué que je ne tenais plus sur mes pattes.

bijou_trouve_1.jpg bijou_trouve_2.jpg

Elle a cherché par tous les moyens à retrouver ma famille, mais je n'étais pas identifié, les affiches, les parutions sur les réseaux sociaux et les sites spécialisés pour la recherche des chiens perdus n'ont rien donné.....mais je crois qu'en fait personne me cherchait.

Christine a téléphoné à Catherine, la décision fut prise de suite : l'APACS allait me prendre en charge.
Mais comment faire ? Je suis en Ariège.
Alors Stéphane, un super copain de l'APACS a dit : "oui, je suis dans le Gers et je viens le chercher ",
Et Martine, déléguée APACS du Gers a dit : "oui, oui il vient chez moi je serai sa nounou, pauvre loulou, je vais me rendre chez Stéphane le chercher."

Samedi, c'est le grand jour, je dois dire au revoir à Christine, ma sauveteuse. Elle est soulagée de savoir que tout va bien aller pour moi désormais.
bijou_et_christine.JPG J'ai fait toute la route debout dans la voiture, chancelant. Non, je ne veux pas me coucher, je ne sais pas ce que c'est que cette chose qui roule.

Nous voici enfin arrivés chez Stéphane, il est si gentil, il me promène pour me détendre et me caresse. Il sent mes os sous ses doigts, il est triste je le vois.... alors je le regarde tendrement.

Bijou_chez_stephane_1.JPG bijou_chez_stephane_2.JPG

Voici Martine qui arrive, ils parlent tous les deux je comprends que le voyage ne s'arrête pas là.
Allez hop ! encore en voiture, ouf cette fois c'est moins loin.
Je fais connaissance avec la troupe de Martine, je suis gentil avec tous, mais je suis fatigué, alors pour ce soir, un repas et dodo dans la chambre de Martine.

Lundi : waouh à l'APACS, ça ne rigole pas, Catherine a déjà envoyé des traitements pour moi et c'est parti direction toilettage pffffffff j'étais sale, beurk ! des nœuds, des nœuds et je ne vous montre pas mon derrière, il a fallu me raser, maintenant je sens bon.
Je vais recevoir un dodo en épeautre, j'ai hâte de le tester, j'aurais moins mal comme ça.

Ce n'est pas fini, lundi après-midi : vétérinaire, on m'ausculte afin de déterminer mon âge, verdict 10 ans au moins, donc me voici identifié, le 1er janvier, vous pourrez me souhaiter mon anniversaire.

Tiens ! tant que j'y pense j'aimerais avoir un parrain ou une marraine car je vais rester en panier retraite à l'APACS : "Contactez Catherine, elle vous dira comment faire."

La vétérinaire me fait mon vaccin, j'ai beaucoup d'arthrose, mes genoux sont enflés, je vois bien et j'entends bien, pour mes dents on verra plus tard, pour ce jour, ça suffit on rentre.

bijou_toilette_1.jpg bijou_toilette_2.jpg bijou_toilette_3.jpg bijou_toilette_4.jpg

Voilà, je crois que c'est tout.....Ah non j'oubliais...

Je me nomme BIJOU, c'est une idée de Catherine car c'est le nom de famille de ma sauveteuse, d'habitude l'APACS ne cite pas les noms de famille mais c'est juste pour que vous compreniez son choix.

Je penserai ainsi chaque fois qu'on m'appellera à celle qui m'a sauvé la vie, car j'étais déshydraté et un jour de plus à errer m'aurait été fatal.

Léchouilles à Christine, JTM fort.

Bijou

Merci de tout mon cœur à Christine, à notre grand Ami Stéphane et à Martine qui a ouvert sa maison et son cœur à Bijou.

Catherine